La cuisson au feu de bois est plutôt sexy ! Elle inspire l’authenticité et la convivialité. On peut l’utiliser pour cuisiner des soupes, rôtir des viandes mais aussi des légumes. Et elle apportera plus de saveur à vos plats. Mais pour les non-initiés lancer un feu de bois peut avoir quelque chose d’impressionnant ! Surtout si ce feu de bois est fait en intérieur : dans une cheminée par exemple ! Mais ce n’est pas non plus une aventure risquée et nous allons vous aider à mener à bien cette opération.

Quel bois choisir ?

L’argument majeur de la cuisson au feu de bois est bien sûr le goût. C’est d’ailleurs pourquoi certains restaurants proposent ce type de cuisson ! La fumée provenant du bois de chauffage amène différentes saveurs qu’elle infuse aux aliments. C’est pour cela que les saveurs diffèrent selon le bois utilisé. Nous vous conseillons donc de cuisiner avec des essences de bois fruitiers comme celui du pommier, du cerisier ou de l’amandier. Les bois dits « fumants » comme la Mesquite ou le Noyer blanc d’Amérique sont recommandés pour les viandes et leur apporteront une saveur particulièrement marquée.

Quelle cheminée et quels ustensiles utiliser ?

Les cheminées qui permettent de se lancer dans une cuisson au feu de bois sont celles possédant un foyer ouvert et un tirage correct. Oubliez à tout prix le projet si vous avez une cheminée en vermiculite, avec insert ou encore celles qui n’utilisent tout simplement pas de vrais bouts de bois. Pour ce qui est du choix des plats et des casseroles utilisez uniquement de l’acier, de la terre cuite ou de la fonte. Bannissez à tout prix le Teflon qui deviendra toxique. Maintenant que vous avez choisi votre bois et que vous avez les bons ustensiles lancez le feu. Vous pourrez commencer à cuisiner une fois que les braises seront bien rouges et seulement à ce moment. Ne cuisiniez pas avec les flammes, cela cramerait vos aliments !

Et si vous n’avez pas de cheminée, venez profiter d’un bon repas en famille à La Smala!!